Nos artistes EyeFoodFactory

Nos artistes EyeFoodFactory

  • Argadol

    Pas d'autocensure chez Argadol qui regarde vers le passé ou vers le futur avec un oeil lucide et créatif. D'un message écologique dévoré par les couleurs, de détails second degré ou socio-politiques, il ne s'inspire du passé que pour mieux aller de l'avant. Un défouloir étonnamment illustré auxquels répondent les imprimés recyclés et l'affichage sauvage des logos envahissant tout notre environnement.

  • Clélia Adam

    Issue d’une formation en Histoire de l’Art et au Conservatoire National de Musique et de Danse, Clélia Adam suit l'exemple de son père peintre, et c'est en s'inspirant de ses oeuvres, qu'elle se lance dans la réalisation de compositions mêlant habilement collage et peinture.
    Passionnée de décoration intérieure, de design et de création d’ambiances, elle puise son inspiration notamment dans le Dadaïsme et le mouvement Pop Art américain, avec lequel elle partage le goût du travail des couleurs et de leur cohabitation.

  • Cope2

    COPE2 est un des plus important graffiti artiste du Mouvement. Très actif dans les années 80-90, il est reconnu par tous comme l’ambassadeur définitif du graffiti à New York.

  • DAAS

    DAAS est un artiste américain diplômé dans l'art commercial et le graphisme (Clearwater - Floride). Vivant entre Seminole en Floride et Kyoto au Japon, son travail et ses peintures murales sont visibles dans le monde entier. Largement connu pour ses peintures colorées et géométriques, il représente à sa manière des humains, des animaux, des insectes....en utilisant des techniques tant représentatives qu'abstraites.

  • Elrema

    Vacavant Vincent alias ELREMA né dans les années '80 découvre la peinture à l'âge de dix ans et devient accro à cette nouvelle activité. 

    Après ses études en arts graphiques et ses diplômes en poche, il développe son univers et sa touche graphique.  Passionné par le graffiti et le street art, son but premier est de retranscrire ses émotions et ses humeurs.  

    La peinture du lillois ELREMA se caractérise par une bonne dose de couleurs assaisonné du caractère spontané et jeté du Street Art, une peinture à la fois trash et très graphique.​​

  • EYEFOOD CLOCKS

    L'univers coloré et artistique d'Eyefood Clocks allie parfaitement l'utile à l'agréable en proposant toute une gamme d'horloges plus originales les unes que les autres.

  • EYEFOOD PRINT

    Ca ne vous rappelle rien ? Un petit air de déjà entendu ! A découvrir notre gamme d'affiches en série limitée EYEFOOD PRINT avec en prime un lien YouTube pour vous rafraichir la mémoire ;-)

  • Eyefood Studio

    Depuis 2010, EYEFOOD STUDIO propose des créations king size permettant d'élargir la gamme avec des grandes tailles, de la photographie, du graffiti, etc...made in EYEFOOD FACTORY.

  • Greg "léon" Guillemin

    "The Secret life of Heroes" de Grégoire « Léon » Guillemin met en scène nos héros dans la vie de tous les jours après avoir passé leur journée à sauver le monde.

  • Hukone

    C'est durant sa spécialisation en design graphique qu'Hukone débute également la peinture urbaine, développant au final un éventail visuel mêlant la culture pop avec laquelle il a grandi, et l'univers du graffiti. Jouant avec la multiplicité des genres et des techniques, il diversifie la forme de ses travaux, pour renouveler sans cesse son message critique et parfois acerbe du monde dans lequel il évolue et sur lequel il porte un regard aiguisé.

  • Iamslip

    Actif depuis 1998 dans le milieu de la musique, SLip a travaillé en parallèle sur son univers propre où s’entrechoquent références au pop-art et au minimalisme soviétique, couleurs primaires et désaturation seventies.
    Au travers de ses collages, il nous transporte dans un monde imaginaire dans lequel les animaux vont au travail, les tyrans se découvrent une adolescence difficile, les femmes fatales ont des problèmes de maquillage. Cette vision décalée de l’univers dans lequel nous vivons pose son focus sur des parties délaissées par l’histoire et le quotidien revisité devient le terreau de son imagination.

  • Jisbar

    Jisbar aime dire que chacune de ses œuvres représente des « instants de vie », comme un souvenir qu’on immortalise dans un album photo. Cette nostalgie d’une époque passée et l'angélisme de l’enfance, il les fige dans ses peintures où la puissance des couleurs fondamentales joue un rôle prépondérant. Cette sincérité pousse le spectateur à se concentrer sur chaque détail pour en comprendre tout le sens.

  • Ktaiwanita

    Après des études à l'Academy of Arts, Architecture&Design de Prague, elle travaille pour des télévisions et agences de pub en tant que DA, motion graphic designer, illustratrice. Membre d'un collectif d'artistes en 2004, elle gère la mise en place de la galerie alternative, le corporate design, le site web. Elle travaille sur ses projets perso : série d'affiches, illustrations pour la BD, créa de jaquettes et merchandising pour des groupes musicaux, coopère avec théâtres, festivals, éditeurs.

  • Lem's

    Bercée par la culture street depuis sa plus tendre enfance passée en région parisienne, Lem's puise son inspiration dans ses souvenirs, ses rencontres, ses voyages et sa curiosité pour les tendances actuelles. Influencée par les années 60 à aujourd'hui,tant au niveau design que musical, la photographie, la typographie, le tatouage, elle met en avant, tout un dynamisme de couleurs mélangeant ainsi les genres avec nostalgie et imagination. Son style se distingue par les émotions dégagées et l'utilisation du collage comme technique principale.

  • Monika Nowak

    Née à Clermont-Ferrand dans une famille d'artistes d'origine polonaise, elle vit et travaille à Paris. Diplômée des beaux-arts et de l'école supérieur des arts et des industries graphiques (Estienne Paris), elle travaille en tant que directrice artistique pour des agences de communication globale. Ses créations sont une exploration de son intuition : énergique, volontaire, indépendante. Elle exprime à travers ses héroïnes une certaine vision à la fois forte et fragile de la femme d'aujourd'hui.

  • Mr Oreke

    Qualifié par l’artiste de "Street Pop Art", son style est résolument contemporain, empreint d’énergie et de fantaisie. Toujours puissamment colorées, les compositions graphiques de Mr.Oreke s’inspirent à la fois du style artistique développé par les initiateurs du mouvement Pop Art et de l’esthétique des comics américains des années 50 et 60. L’utilisation régulière des coulures, la part importante donnée aux caractères typographiques et l’insertion ponctuelle de collages amplifient le dynamisme de ses œuvres et affirment l’aspect bande dessinée de ses mises en scène.

  • Nicolas Blind

    Surtout autodidacte, mon cursus en design graphique à la HEAR (haute école des arts du Rhin) m'a permis d'envisager mon travail de façon très large, et ainsi mêler figuration et abstraction de façon plus ou moins sporadique, j'aime le discours qu'il peut y'avoir entre les deux.

  • Paul Vinoy (ERASE)

    Né en 74, bien ancré dans son époque et bousculant les codes du graphisme unidimensionnel pour investir d'autres supports comme le bois, il pioche dans une inspiration tantôt urbaine, parfois chamanique et célèbre la vie autant que la santa Muerte. Il peint, recycle, transforme, explore. Et son travail sur le bois est judicieusement couplé d sérigraphies ainsi que de sculptures XL qui se racontent comme des totems.

  • Petrit Markaj

    D’origine albanaise, Petrit Markaj aiguise très tôt ses pinceaux dans les concours de dessins, avant d'intégrer les rangs de l'école des Beaux-Arts de Mulhouse. Sa création se définit par la diversité des sujets qu'il explore, des techniques et des matériaux qu'il utilise, passant de l'art abstrait au Pop-Art, du message politique à la pure recherche iconographique, de la sculpture métallique à de la peinture à l'huile ou industrielle.

  • Pierre Riollet

    Pierre Riollet est né le 25 avril 1963 et a terminé ses études à l’école d’art  Auguste Renoir, Paris en 1983.

    C’est suite à un voyage aux États-Unis en 1987 qu’il commence un travail sur les façades américaines, plus particulièrement sur les ombres projetées. 

    L’univers urbain de Pierre Riollet semble inspiré par l’ambiance silencieuse d’Edward Hopper. Voyageur infatigable constamment à l’affût, il parcourt le monde, à la recherche d’un passage, d’un tunnel dont il s’imprègne avant d’en restituer l’atmosphère.

    Ses huiles sur toile, à la frontière de la photographie, ouvrent des portes, peut-être sa façon à lui d’aller vers l’au-delà.​

  • Théo Lopez

    Théo Lopez, artiste membre du collectif 9ème concept en plein essor. Il expose son travail à Paris depuis 2013, et participe à de nombreux évènements collectifs d'art urbain en France et à l'étranger. Ses récents voyages, en Russie et en Israël ont marqués un tournant dans son travail.

    À l'instar des musicalistes ou des expressionnistes abstraits, l'axe artistique de Théo Lopez élabore une poésie dans le travail d'une matière singulière. La temporalité de l'oeuvre picturale au centre de sa recherche, l'abstraction lui permet d'aller à l'essence même de ces inspirations.​

  • Vincent Richeux

    Véritable boulimique de Bandes dessinées, baignant dans une culture pop, naviguant de vignes en bords de mer ses influences sont multiples. La couleur est là, souvent primaire par touches et grands aplats. Le couteau sculpte, les pinceaux chargés s’agitent pour donner naissance à des portraits de femmes et d’enfants ou à des paysages animés, résolument colorés.

  • Viviani

    Après avoir reçu son diplôme en com visuelle et arts graphiques en 2003, il part s'installer à Paris pendant deux ans. C'est en 2005 à Londres, qu'il rencontre Cyril Moumen directeur de Bite and Sting Ltd (Photography, art direction, illustration, graphic & web design) avec qui il collabore à la réalisation de divers projets. Passionné par le cinéma et mordu de musique, il se lance à la recherche d'anciennes affiches de film et de musique provenant de la rue pour réaliser ses collages.

  • Yan F.

    C'est en Lorraine que Yan F. commence à puiser les rudiments de son art. L'exploration des matières dans l'atelier familial sera pour lui une révélation. En 2009, l'artiste peaufine en autodidacte sa technique et devient résolument urbain, underground, influencé par les street artists et par la BD. Sa peinture inspirée de l'art urbain, devient le médium de sa pensée...qu'il veut un brin corrosive.

L'article a bien été ajouté à votre panier.
Quantité
Total
Il y a 0 article(s) dans le panier Il y a 1 article dans votre panier.
Total articles
Total des frais de livraisons  To be determined
Total
Continuer les achats Valider mon panier